Arnaque au président

Un ordre de paiement prétendument urgent est envoyé par un membre de la direction ou du conseil d’administration. En règle générale, le chef ou le président en question n’est pas joignable par téléphone pour répondre à des questions.

Les escrocs se procurent au préalable des informations sur l’entreprise ou l’association en consultant différentes sources publiques. Munis de ces informations, ils peuvent alors échafauder un scénario et mener une attaque taillée sur mesure. L’escroquerie en tant que telle repose souvent sur un courriel qui semble écrit par le dirigeant de l’entreprise au département financier ou par le président de l’association au trésorier. Le courriel est rédigé de manière plausible, incitant ainsi le destinataire à effectuer des versements prétendument urgents.

Dernière modification 22.02.2021

Début de la page

https://www.ncsc.admin.ch/content/ncsc/fr/home/cyberbedrohungen/ceo-betrug.html